[ Download eBook ] Comprendre et accompagner le patient alcooliqueAuthor Michle Monjauze – Memovende.co

Extrait De L Avant Propos L Addictologie, L Heure Actuelle, Tend Confondre Et Traiter De La M Me Mani Re Toutes Les Addictions Pourtant, De Multiples Raisons D Montrent La Sp Cificit De L Addiction Alcoolique Les Jeunes S Adressent Souvent Des Drogues Multiples Et Variables, Mais Lorsque L Alcool Vient Tre Choisi Lectivement, Il Est Bien Rare Que L Alcoolique Recoure Autre Chose Par La Suite, Sinon Pour Potentialiser Ponctuellement Les Effets De L Alcool Par Des M Dicaments D J , Il Faut Souligner Que L Alcoolisme Se Distingue Par La Prise D Un Produit Ce N Est Pas Une Addiction Une Conduite Mentalis E, Ext Rieure Au Corps, Comme La Passion Du Jeu Ensuite, Le Produit Est Un Liquide Qui S Avale, Geste La Port E De Tous Sans Exception, Alors Que L Injection D Un Toxique Demande Une Connaissance De L Anatomie Veineuse Et Une Pr Cision Auto Agressive Remarquables La Consommation D Alcool Se Diff Rencie Des Autres Toxicomanies Parce Qu Elle N Merge Que Par Ses Exc S Sur Un Fond D Habitudes Sociales, Alors Que La Consommation De La Drogue Est Consid R E Comme Asociale, En Rupture, R Sultant D Un Commerce Ill Gal De La Boulimie, La Diff Rence Vient De Ce Que Le Produit Alcool Induit Des Modifications De Conscience Et Des Variations C Nesth Siques Que La Nourriture Ne Donne Pas L Alcoolisme, Par Ses Particularit S, Loin De La Banalit Qu On Peut Lui Pr Ter Au Premier Abord, Se R V Le Une Pathologie Myst Rieuse Et Fascinante Le Paradoxe, C Est Dire La Coexistence Des Contraires, S Y Trouve Tous Les Niveaux Comment Un Produit Aussi Courant, Licite Et Recherch Qu Une Boisson Alcoolis E, Peut Il Tre En M Me Temps Une Drogue Dure, Comme Un Rapport D Experts Le Soutient L Alcoologie A Fini Par Faire Admettre Que L Alcoolisme Est Une Maladie Psychique Qui Consiste Prouver Un Besoin Irr Pressible De Boire De L Alcool Or, Cette Maladie, Contrairement Tout Autre, Peut Tre Aussi Une Faute Professionnelle, Et Certaines De Ses Cons Quences Sont Un D Lit, Contredisant Ainsi La D Finition M Me De Maladie Si L On Compare Avec Le Traitement Juridique De La Psychose, Un Psychotique D Lirant Pourra Tre Consid R Irresponsable Au Moment Des Faits , Alors Qu Un Alcoolique En Totale Inconscience Ne Le Sera Pas, Son Alcoolisme Tant Au Contraire Une Circonstance Aggravante Cette Ambigu T Se Retrouve Dans L Opinion G N Rale La Soci T , Dans Un Premier Temps, Encourage Boire De L Alcool Il Le Faut, Pour Tre Un Homme , Pour Tre Ins R Socialement Lorsque Les Choses Se G Tent, L Environnement Social, Consid Rant Uniquement La Conduite, Supposant M Me Que L Alcoolique Y Trouve Un Plaisir Vicieux, Part Du Principe Qu Il N A Qu Se Mod Rer , Et, Au Pire, Qu Il N A Qu Se Faire Soigner Et L R Side Un Nouveau Paradoxe L Alcoolisme Est Une Maladie, Mais Ce N Est Pas Une Maladie Curable Comme Les Autres Jusqu Ici, Aucun M Dicament, En Traitement Ou En Substitution, Ne Peut Emp Cher Un Alcoolique De Boire De L Alcool Les Th Rapies Du Comportement, Les Protocoles De Soins, Donnent Peu De R Sultats, Jusqu Ce Que L Alcoolique, De Lui M Me, Puisse Avoir La Capacit De Mettre Autre Chose Que L Alcool Dans Son Verre La D Cision D Abstinence N Appartient Qu Lui Encore Faut Il S Interroger Sur Une Compulsion Irr Sistible Dont Le Rem De Est D Y R Sister Radicalement Les Statistiques Ne Rendent Pas Compte Des Angoisses De Ces Patients, Angoisses Auxquelles L Alcool Est Spontan Ment La Seule R PonseFace Au Patient Alcoolique, Les Soignants En Alcoologie Infirmi Res, Psychologues, M Decins, Psychomotriciens, Ducateurs Sont Souvent D Munis Et D Sorient S Ils Doivent Tout La Fois Soigner Et Sur Aider Le Plan PsychologiqueCet Ouvrage N A Pas Pour But De Parler De L Administration Des Soins M Dicaux, Techniques Que Les Soignants Connaissent Parfaitement Son Objectif Est De Sensibiliser L Quipe Soignante La Relation Avec Les Alcooliques Afin D Assumer Les Multiples Prises En Charge Psychologiques De Ces Patients Quelle Image Ont Ils De Leur Corps Quelles Sont Leurs Repr Sentations Spatiales Et Temporelles Quel Est Leur Rapport La Loi Comment Vivent Ils Le Sentiment De Honte Il S Agit De Mieux Comprendre Le Fonctionnement Psychique Des Alcooliques, Non Pour Leur Prescrire Une Conduite, Mais Pour Les Aider Se Reconstruire, Assumer Leur Maladie Et Retrouver Une Place Familiale Et SocialeSur Le Plan Des Prises En Charge Psychologiques, Ce Livre Vient Combler Une Lacune Des Cursus D Enseignement En Exposant Clairement Les Techniques Des Entretiens Individuels Et Familiaux, Ainsi Que Les Pratiques Des Diff Rents Groupes Th RapeutiquesCet Ouvrage Int Ressera Non Seulement Les Infirmi Res, Mais Toute L Quipe Soignante, La Prise En Charge Des Alcooliques Tant Ins R E Dans Un R Seau De Soins Et D Interventions Multiples